Bienvenue dans le Kosmoss

Your TARI À la Une, Justine, Témoignages, Témoignages Page Jobs

Je m’appelle Justine CHIESA, je suis designer graphique, illustratrice et grande rêveuse. Originaire de Nîmes, je suis chez Kosmoss pour les 6 prochains mois en tant que « stagiaire », même si Julien et la Team vous direz « Ici, le terme stagiaire n’existe pas ! ».

L’atterrissage dans le Kosmoss

Pour vous parler un peu de comment je suis arrivée ici, c’était un vendredi et je me souviens de ce grand monsieur (Sylvain) qui m’a ouvert la porte en m’expliquant avec passion ce que Kosmoss apportait à ses clients et ce que tout cela m’apporterait. Je me souviens de cette odeur d’orange et d’épice qui envahissait l’espace. C’était la première fois que je franchissais la porte de ce que l’on appelle le Chaudron, et j’en suis repartie les bras chargés de cadeaux.
J’ai vite compris que l’opportunité qui s’offrait à moi était totalement différente de celles que j’avais pu voir auparavant. Effectivement, rentrer dans ce cercle n’est pas chose facile… avant cela j’ai dû partager quelques immersions avec la Kosmoss Team autour d’un jus de raisin et d’un bon saucisson. Les jambes tremblantes j’ai présenté le tout premier travail que j’ai effectué pour et chez Kosmoss. Cette phase est très importante, elle permet de s’intégrer à l’équipe, comprendre le fonctionnement et surtout se rendre compte s’il existe une compatibilité professionnelle.

Un pour tous, tous pour un

En arrivant ici deux choses m’ont frappé, la complicité et la bienveillance qui règnent sur le Kosmoss.  Ici chacun a son mot à dire, chacun interagit avec chacun. Nous sommes répartis en cercle, Guillaume lead le cercle du brand design dont je fais partie. Mais en réalité c’est simplement une question d’organisation. Nous sommes tous sur un pied d’égalité et nous devons nous tenir au courant des divers projets, même s’ils ne se rapportent pas directement à nos champs de compétence. Nous partageons des réunions chaque semaine, le lundi par exemple avec le #KosmossTeaTime. Encore une occasion pour manger non pas du saucisson, mais des petits croissants et parler des bonnes nouvelles et solutionner les moins bonnes. Il y a aussi des #Conseildefamille une fois par mois, un temps de parole libre où nous pouvons dire ce qui va bien, ou non. Ces rassemblements sont cruciaux et nombreux, ils nous permettent de partager en dehors de la zone dîtes professionnel. S’ajoutent à cela toutes les autres réunions spécifiques aux projets ou encore les magic mix permettant de faire des ateliers de co-créativité, boostant chacun d’entre nous et permettant d’intégrer les projets qui se déroulent dans les différents cercles.

Au chaudron comme a la maison

Je dois l’avouer, ici la barrière entre la maison et le travail est légère. Effectivement, personne ne fit étonner (ou presque) lorsque je sortis mon petit châle pour me couvrir ayant un peu frisquet dans ce nord polaire. Le Chaudron est notre maison, et le but est que chacun s’y sente bien. C’est un lieu d’échange et de rencontre, l’espace étant également ouvert au Freelance et aux «électrons libres» souhaitant un espace de coworking, il n’est pas rare d’y voir de nouvelles têtes. Ce lieu d’échange est ponctués par des sessions de ping pong, des bons repas le vendredi, ou même des sorties appelés #LEX (learning expedition).

Encore une chose, une fois passée la porte du chaudron, un langage lunaire est adopté. Mon patois Occitan et moi avons eu du mal à tout comprendre au début, ce qui m’a valu quelques séances de fronssages de sourcils plutôt drôles. Ici on jongle entre le français, l’anglais et le stéphanois..! Au début c’est un peu déroutant mais à force on s’habitue, puis un petit regard en coin à son collègue et la traduction nous est vite transmise.

Le Kosmoss un mois plus tard

À plus ou moins J+30 j’apprends chaque jour professionnellement comme humainement. Il est assez plaisant de se lever le matin avec le sourire et d’avoir hâte de se voir confier diverses tâches. Aucune journée ne se ressemble et pour l’hyperactive que je suis c’est un atout. En bref, je suis aujourd’hui fière de faire partie de la Kosmoss Team et espère revenir très vite pour vous conter la suite de mon histoire.

fuste kosmoss

Partager cet article