innovation-frugale-jugaad

Jugaad ou innovation frugale : la clé pour développer l’innovation dans votre entreprise

L’expression « innovation frugale » pourrait laisser penser à un processus d’innovation raisonné, voire limité par des contraintes matérielles ou économiques. Mais la vérité est tout autre : loin de cette définition péjorative, les termes « innovation frugale » définissent en réalité la réflexion de Navi Radjou, théoricien de l’économie (qualifiée à juste titre de) « frugale ».

Au cœur de cette nouvelle approche économique, la volonté d’apporter aux entreprises occidentales des solutions neuves. Ces solutions visent à briser l’approche structurée de l’innovation, qui trouve aujourd’hui ses limites.

Le Jugaad, mot emblème de l’innovation frugale

qu'est ce que l'innovation frugale ?

Dans la réflexion de Navi Radjou, l’innovation s’incarne dans un mot symbolique et mystérieux: le Jugaad.

Le mot Jugaad fait partie du vocabulaire populaire hindi. Il incarne « une solution innovante, improvisée, née de l’ingéniosité et de l’intelligence », selon les termes utilisés par Navi Radjou, dans son livre L’Innovation frugale, Redevenons ingénieux ! *.

Avoir l’esprit Jugaad, c’est :

  • être en capacité de percevoir les opportunités dans la rareté.
  • tirer le meilleur parti de ce que l’on possède
  • faire avec ce que l’on a et se développer en se contentant de ses ressources.
  • améliorer le quotidien en se servant de ce que l’on a à portée de main, un point c’est tout.

 Le Jugaad, au cœur de l’innovation ?

La réflexion de Navi Radjou s’amorce lors d’un voyage d’étude en Inde, marché économique émergent.

A l’origine de ce voyage : la volonté d’apporter de nouvelles solutions aux entreprises occidentales, en situation difficile, due à un contexte économique complexe.

Le pot de terre contre le pot de fer : l’incarnation du Jugaad, le déclic « innovation frugale »

Exemple d'innovation frugaleC’est au cours de ce voyage d’étude que Navi Radjou et son équipe sont chaleureusement accueillis par Mansukh Prajapati dans son atelier de poterie. Mansukh Prajapati incarne pleinement l’esprit Jugaad : en 2001, son village est détruit par un tremblement de terre. C’est en voyant l’image d’un pot de terre brisé dans le journal local que Prajapati imagine un tout nouveau concept : la terre cuite est le moyen le plus couramment utilisé par les habitants de son village pour conserver les produits frais, tels que les fruits, les légumes ou encore les produits laitiers.

Pourquoi ne pas concevoir un réfrigérateur semblable aux réfrigérateurs traditionnels, mais entièrement fait d’argile ? Très peu coûteux, fonctionnant sans énergie, ce type de produit est adapté aux habitudes des villageois. Il trouve parfaitement sa place dans leurs foyers, situés dans une région désertique de l’Inde. Mansukh Prajapati commence à produire ses réfrigérateurs, qui connaissent rapidement un vif succès en Inde mais aussi à l’international.

Bien loin de l’esprit des industries occidentales, Mansukh Prajapati œuvre dans son atelier à ciel ouvert, doté d’un seul et unique four. C’est ça l’esprit Jugaad, faire mieux, avec ce qu’on a.

Innovation frugale définition

Entreprises occidentales : A la recherche du Jugaad perdu

Et si, justement, les entreprises telles que nous les connaissons aujourd’hui avaient perdu leur esprit Jugaad ?

Au XXe siècle, les industries nord-américaines et européennes voient leur économie s’accroître. Afin d’être plus productives, elles commencent à institutionnaliser et structurer leur système d’innovation.

Cela se traduit par le développement de départements Recherche et Développement, de plus en plus importants, et surtout coûteux.
Les industries concentrent alors leurs efforts sur la gestion de l’innovation. Une décision que les entreprises payent aujourd’hui : l’innovation, désormais structurée et institutionnalisée, est gourmande en ressources, et offre peu de résultats par rapports aux moyens investis.

L’industrie automobile, pharmaceutique, électronique et informatique incarne pleinement ce schéma, ayant effectué de lourds investissements consacrés à l’innovation et au R&D au cours de ces dernières années.

Résultats obtenus ? Trop maigres, selon le rapport publié par Booz & Company en 2011.

Dans un monde où la concurrence devient de plus en plus forte, l’industrie fait face à un contexte complexe et agité. La solution ? Retrouver leur Jugaad, à travers l’innovation frugale, collaborative et flexible.

Comment faire mieux avec moins ? Le Jugaad expliqué aux entreprises occidentales

jugaad-et-innovation-frugale-en-entreprise-

En étudiant les principaux acteurs de l’innovation en Inde, Navi Radjou et son équipe parviennent à dégager 6 éléments pouvant aider les entreprises occidentales à retrouver l’esprit Jugaad et entamer  :

  • Rechercher des opportunités dans l’adversité : faire de vos contraintes une invitation à innover.
  • Faire plus avec moins : utiliser les ressources à disposition
  • Penser et agir de manière flexible : à l’opposé d’une démarche d’innovation structurée, le Jugaad amène l’entreprise à se remettre en question, et à explorer toutes les pistes d’innovation. Libérées de ce processus structurés, les entreprises sont en capacité de réagir plus vite face au changement.
  • Viser la simplicité : cerner immédiatement les besoins de la cible, et ne pas tomber dans l’écueil d’une solution trop technique et complexe.
  • Intégrer les marges et les exclus : voir dans les publics en marge un marché mal exploité, et l’intégrer dans le courant dominant, dit « mainstream »
  • Suivre son cœur : l’intuition au service de l’innovation, une idée clé de l’esprit jugaad

KOSMOSS accompagne les entreprises en quête d’innovation, de restructuration et de changement. Partisans et experts de l’innovation frugale, nous mettons en œuvre les stratégies adaptées, vous permettant d’innover et de progresser à partir de vos propres ressources, en tenant compte de vos contraintes et de vos opportunités.

*Ouvrage coécrit avec Jaideep Prabhu & Simone Ahuja

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.