reunion equipe kosmoss

L’APPRENTI UX DESIGNER DANS LE KOSMOSS

Apprenti en Management de l’expérience Client et de l’Innovation (MAEXI) à Bourges, et Designer industriel de formation, si je suis aujourd’hui ici, c’est pour apprendre de l’entreprise, et savoir comprendre et répondre aux attentes du client.

VEILLE, IDÉATION, CRÉATION… MES MISSIONS!

Premier jour d’apprentissage et déjà dans le bain ! C’est au cours d’une réunion pour un appel d’offre Cuisinella à Now Coworking à Lyon que j’ai effectué mes premiers pas chez KOSMOSS. De quoi comprendre qu’ici, c’est vivant et que l’on n’hésite pas à bouger pour créer.

Lors de cette séance, accompagné des makers, nous avons réalisé un brainstorming de groupe afin de voir ce qui ressortait de l’appel d’offre. Il s’en est suivi une phase d’élaboration des tendances.

De retour dans notre hub à Saint-Étienne, nous avons enfin pu réaliser une veille afin de préciser les tendances déterminées lors du premier jour, et pouvoir créer un dossier de présentation à envoyer à Cuisinella.


Nouveau projet, nouvelle directive ! On m’a greffé au projet du K-BOARD, auquel j’ai pu apporter un « regard neuf » suite à une réunion concernant le premier prototype « version light » réalisé. Au cours de cette réunion, nous avons relevé les points faibles constatés sur ce prototype, et avons proposé en toute liberté nos idées d’améliorations.

Suite à cela, j’ai imaginé instinctivement une nouvelle solution pour le pied du K-BOARD, qui était le plus gros point faible sur le premier prototype. J’ai ensuite réalisé cette nouvelle solution à l’aide du logiciel 3D Rhino afin d’avoir une base visuelle pour ne pas partir de zéro lors de la conception de la maquette de principe.

La maquette élaborée, nous avons pris rendez-vous avec l’entreprise Pacoret afin de leur confier la réalisation du second prototype, et ainsi voir à l’usage s’il était fiable ou si d’autres modifications étaient à apporter.

On se sent à l’aise, tant avec les makers qu’avec ses propres idées.

Nouveau temps fort, nouveau projet !  J’ai pu conceptualiser une bagagerie connectée pour OBUT en collaboration avec l’entreprise Airnodes.

J’ai donc dans un premier temps imaginé différents scénarios d’usages sur la Cintiq. Il s’en est suivi une réunion avec les makers dans la cuisine pour valider des scénarios d’usages. Chez KOSMOSS, tous les espaces sont ouverts, et c’est vraiment bénéfique puisque l’on se sent à l’aise, tant avec les makers qu’avec ses propres idées.

Suite à cette présentation des différents cas d’usage, nous avons procédé à un vote, en accordant à chacun le temps d’exprimer son opinion.

Une fois les scénarios validés, j’ai pu constituer le dossier de présentation sur InDesign.

MES OUTILS DE DESIGNER

Facile de faire passer une idée de façon compréhensible au client avec la Cintiq

J’ai dans un premier temps réalisé mes premiers pas et apprentissage d’utilisation de la tablette graphique CintiqDans un premier temps, cela m’a semblé plus complexe d’utilisation qu’une simple feuille et un crayon. Mes premières appréhensions se sont vite effacées.

La Cintiq est un très bon outil en termes de rendu, de facilité d’usage et de compréhension. Tout est concentré en un seul et unique outil, ce qui permet un sérieux gain de temps. Ce dernier est maximisé puisque l’on m’a appris à savoir basculer entre les outils présents sur la Cintiq : Sketchbook pour le dessin, PhotoShop pour l’intégration d’images. Facile de faire passer une idée de façon compréhensible au client !

J’ai par la suite découvert et appris à utiliser le logiciel CAO RHINO, et c’est Yaël, Designer global qui m’a formé. Étant formé sur un autre logiciel CAO qui est CATIA, la transition sur  RHINO n’a pas été des plus simple. Cependant il s’agit d’un logiciel relativement performant et intuitif, amplement suffisant pour KOSMOSS. Le logiciel CATIA étant beaucoup plus poussé dans son utilisation et correspondant plutôt aux métiers de l’ingénierie.

Par la suite, Yaël m’a formé au logiciel KEYSHOT, qui permet une fois la 3D réalisée, de proposer des rendus de qualité afin de pouvoir séduire et convaincre au mieux le client. Il s’agit là encore d’un logiciel facile d’utilisation, dans le cas où la 3D à bien été réalisée précédemment. Je n’ai pas encore exploré le logiciel dans les moindres détails, mais ça ne saurait tarder!

ET L’AMBIANCE ALORS?!

L’espace de travail commun incite à l’échange, et facilite donc le partage de connaissances.

Travailler chez KOSMOSS, ce n’est pas simplement occuper un poste. En effet il y a une vraie dynamique positive qui pousse à mettre à l’aise, même en temps que nouvel arrivé dans le groupe.

Mener des projets chez KOSMOSS est chose courante : le vendredi est signe de repas de groupe. Projet que l’on mène donc en équipe, avec une partie des makers chargée de faire les courses, tandis que d’autres font la cuisine. On ne voit pas ça dans toutes les entreprises !

Malgré le côté réservé que je rencontre les premières semaines lorsque j’arrive dans un nouvel environnement, l’intégration à été relativement rapide. L’espace de travail commun favorise l’échange, et facilite le partage de connaissances.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.