QU’EST-CE QUE LE DESIGN SPRINT ?

« Compresser des mois de travail en 5 jours. »

Développé chez Google Ventures, le Design Sprint est une méthode agile imaginée par Jake Knapp, expert UX Designer chez Google. Partant des fondamentaux du Design Thinking couplés aux tendances en UX Design, le Design Sprint se distingue des autres méthodes agiles par sa capacité à débloquer des situations et à concevoir des prototypes fonctionnels & réalistes en seulement 5 jours.

Le Design Sprint Jour après Jour

Jour 0 : Définir LE « Sprint Goal »

Quel est votre challenge, votre problème à résoudre ? 
Pour le définir il vous faut savoir où vous souhaitez aller.

Un sprint goal doit-être le plus précis possible afin de trouver les solutions les plus ciblées

  • Un Bon Sprint Goal pourrait être : « Comment aider les 15-25 ans
    à utiliser notre application bancaire pour épargner ? »
  • Un Mauvais Sprint Goal pourrait être : « On veut devenir l’application bancaire n°1 dans la région »

Jour 1 : Découvrir & définir votre plan d’action

  • Sprint Questions : Que souhaite-t-on vraiment résoudre ?
  • Ask the Experts : Partager ce que l’on sait
  • How might we? : Se poser les bonnes questions
  • Persona : À qui s’adresse-t-on ?
  • Make a map : Scénariser & cartographier les besoins de l’utilisateur final

JOUR 2 : Idéation & sketching

  • Lightning demos : S’inspirer des autres
  • Sketching en 4 phases : Travailler Seul Ensemble (Notes – Doodles – Crazy 8 – Solution Sketches)

Ici, tout le monde commence à imaginer les meilleures idées « dans son coin ». Les idées sont ensuite présentées et discutées par tous. Cette méthode répond au problème de biais social posé par le brainstorming classique où tout le monde parle en même temps. Avec le Sketching en 4 phases, personne ne se fait influencer par les idées des autres, ce qui est source de meilleurs résultats !

JOUR 3 : Décision & scénarisation

  • Art Museum : Découvrir en silence les créations des autres
  • Speed critique : Comprendre et expliquer les créations des autres
  • Supervote : Trancher et prendre les décisions importantes
  • Storyboard : Scénariser le prototype

JOUR 4 : Prototypage

  • 1 jour de travail collectif pour créer un prototype permettant d’effectuer les tests du lendemain dans les meilleures conditions
  • Ici, les designers travaillent idéalement seuls pour avancer plus vite
  • Pour les prototype digitaux, nous utilisons les magnifiques workflows de Sketch pour la conception graphique et d’Invision pour animer les maquettes

JOUR 5 : Les tests du matin

  • Le chiffre magique : 5 ! Comme 5 testeurs afin d’obtenir 80% des feedbacks.
  • Les testeurs sont choisis en fonction de leur ressemblance avec le Persona décidé en Jour 1.
  • La personne menant les tests doit accompagner le testeur sans le guider pas à pas.
  • Le testeur doit penser à voix haute

>> Psst! Kosmoss vous conseille d’utiliser Lookback pour enregistrer (vidéo / voix) les testeurs. On regarde ensuite les vidéos en debrief avec le client pour relever les verbatims constructifs.

JOUR 5 : Débriefe l’après midi

À la fin de la journée, savoir jusqu’où aller et surtout par quoi commencer !  C’est ici que l’on regarde ensemble les vidéos des testeurs et qu’on relève dans un tableau les expressions positifs, négatifs ou neutre.

Les Avantages du Design Sprint

  • Livrer un MVP (Minimum Viable Product) : un prototype fonctionnel et réaliste de votre projet
  • Convaincre ses clients et les investisseurs
  • Challenger ses idées pour en vérifier la viabilité
  • Gagner du temps et de l’argent grâce à des projets accélérés
  • Vérifier la pertinence de ses choix grâce à des tests utilisateurs
  • S’entourer de la meilleure équipe de designers pendant 5 jours

Le Design Sprint en Vidéo

Découvrez la vision du design sprint présentée par Stéphane Cruchon, Designer Consultant en User Experience (UX) et User Interface (UI) à Lausanne. Il nous a notamment accompagné au cours d’un projet de Design Sprint chez Kosmoss.