Le ROI du Design Sprint

Alessandra Design Sprint Leave a Comment

Parmi les questions qu’on nous pose le plus souvent, figure le retour sur investissement (ROI) du Design Sprint. Ce qui est tout à fait normal ! De plus en plus les entreprises veulent aller vite mais ce processus peut faire peur de par son originalité. 

De notre expérience, nous l’avons clair et nette – non pas parce qu’il s’agit de notre service – mais parce que jusque là nous n’avons eu que des retours positifs. De plus, il suffit de voir comment ce processus est en train de se populariser partout. Non seulement chez les startups mais dans les grandes entreprises aussi. AXA France en a même intégré au sein de son accélérateur de projets. LEGO en a fait un processus de développement d’innovations à l’échelle. La vidéo ci-dessous s’intéresse à cette question.

Vu qu’il s’agit d’une méthodologie assez nouvelle, aucune étude n’a été mené à ce jour permettant de quantifier ses bénéfices…

Cependant, en comparant son utilisation avec les processus traditionnels, on arrive à comprendre que le design sprint peut être très bénéfique dans le contexte d’incertitude des marchés actuels

C’est la raison pour laquelle aujourd’hui on aimerait partager avec vous un super article de Gautam Lakum de l’agence Sprint Cube que nous avons découvert sur Medium. Un grand merci à Elise Molac, designer graphique chez KOSMOSS qui nous régale encore une fois avec ses illustrations. Bonne lecture !



Cet article présente un exemple simple de M. Dupont pour expliquer pourquoi vous devriez adopter le Design Sprint pour augmenter votre retour sur investissement. Il n’y a rien de raffiné dans cet article.

Cela fait presque 3 ans que le livre Sprint a été lancé. C’est devenu le best-seller du New York Times. Avant de publier le livre, les créateurs du Design Sprint Jake Knapp, John Zeratsky et Braden Kowitz l’ont testé avec plus de 150 startups.

Beaucoup de personnes ont lu le livre et ont essayé de mettre en œuvre le processus Design Sprint pour leurs organisations, produits, défis, etc. pour savoir comment il pourrait les aider. Pour certains d’entre eux, cela ne s’est pas bien passé à cause d’une mise en œuvre incorrecte, puis s’est arrêté là. Et il y en a eu beaucoup qui ont eu du succès avec cette méthode. Certains d’entre eux l’ont intégré à leur organisation, d’autres ont décidé d’en faire leur business. Il semble donc qu’elle ait commencé à se populariser au sein d’organisations et d’équipes dans certaines parties du monde.

Mais, le Design Sprint n’est toujours pas connu dans la plupart des pays. D’après mon expérience, quand les gens en entendent parler, ils trouvent ça intéressant. Ils posent des questions telles que : s’agit-il de la conception d’un site web ou d’une application mobile, s’agit-il d’une partie de l’agile, etc. Ils essaient de comprendre le pourquoi, le comment et le quoi. Et ils finissent par se poser des questions telles que, quel est le résultat de l’investissement du temps de 4 à 7 personnes clés pendant toute la semaine ? quel est le ROI (return on investment) du Design Sprints ? C’est une question évidente et importante.

Laissez-moi vous expliquer le ROI du Design Sprint. Pour cela, commençons par plonger dans les processus traditionnels.

ROI design sprint

Avant de commencer, laissez-moi d’abord briser un mythe. Les gens pensent que Design Sprints ne peut être utilisé que pour des produits. Non, ce n’est pas vrai. Ce processus est polyvalent et peut être utilisé pour résoudre n’importe quel défi critique.

Mais, pour faciliter la tâche, nous allons prendre un exemple simple de conception d’un produit digital.

Dupont, la plupart d’entre nous le connaissent, non ? Il a une super idée de produit. Et il décide de construire un produit digital… une application mobile, pour donner vie à cette idée. Voyons maintenant à quoi ressemble son processus traditionnel de conception de son application. 

Dupont fera des études de marché, des analyses de la concurrence, des recherches sur les utilisateurs, etc.

    Sur cette base, il créera une liste de fonctionnalités pour le lancement initial. En général, on appelle ça un MVP (minimum viable product).

    Alors ? Il fera appel à une équipe de développement ou créera sa propre équipe pour commencer à construire le MVP.

    Après le développement de 4-6 mois (cela dépend de l’échelle des fonctionnalités ou des modules), il obtient son MVP.

    Et, il le lance.

    Ensuite, il attendra d’obtenir les commentaires des utilisateurs sur le MVP afin d’améliorer le produit et d’en lancer une meilleure version. En général, la collecte des commentaires prend 1 à 2 mois.

    Ceci est une sorte de processus général sans “si” ni “mais”. Mais, le fait est que tout peut arriver pendant la construction d’un MVP.

    Il peut y avoir un nombre illimité de discussions et de réunions de manière désordonnée, des changements dans les fonctionnalités décidées initialement pour le MVP, etc.

    Parfois, de telles choses non structurées et désordonnées font perdre aux équipes leur motivation et leur direction, et bien plus encore. Tous ces facteurs peuvent donc augmenter le temps de lancement du MVP d’un à deux mois.

    Après avoir obtenu des commentaires sur le MVP, le même processus traditionnel continue (généralement) pour toutes les versions suivantes du produit.

    Maintenant, vous pouvez penser au temps, à l’argent et aux efforts que M. Dupont consacrera au MVP et à tous les lancements suivants.

    sprint design roi

    Disons que M. Dupont engage l’équipe de développement d’une agence pour concevoir son application mobile. Cette équipe passera 4 mois pour la développer et la lancer. Ensuite, ils attendront environ 2 mois pour obtenir un retour d’information de la part des utilisateurs réels.

    Après avoir reçu des commentaires sur le MVP, John décide d’apporter des changements aux caractéristiques existantes et en introduit de nouvelles pour donner aux utilisateurs un effet « WOW ». Encore une fois, l’équipe de développement commencera à développer le produit, il faudra environ 2 mois cette fois-ci avant de lancer. L’entrepreneur attendra à nouveau 1 mois pour avoir le vrai feedback afin d’améliorer le produit.

    De cette façon, le processus traditionnel se poursuit et il continue à dépenser de l’argent pour le développement de son projet.

    Attendez, on a juste oublié le coût de la maintenance, de l’infrastructure, du marketing, etc. N’est-ce pas ?

    Si M. Dupont avait créé sa propre équipe de développement, il aurait dû payer des salaires au chef de produit, aux designers, aux développeurs, à l’ingénieur système, au testeur, au business developer, au responsable marketing, etc.

    design sprint roi

    Maintenant, vous savez déjà à quoi ressemble un processus traditionnel quand vous construisez et lancez un produit ; vous devriez avoir une idée du temps qu’il faut pour lancer un produit que les utilisateurs peuvent utiliser et en tirer le meilleur parti.

    Pour résumer cet exemple, M. Dupont investira environ 10-12 mois pour construire et lancer un produit qui peut apporter une certaine valeur aux utilisateurs de son application.

    Où gaspille-t-il son temps, son argent, ses efforts dans son produit ?

    Eh bien, je dirais qu’il gaspille du temps, de l’argent et des efforts à presque toutes les étapes du processus traditionnel, dans divers moments. Voyons comment.

    Tout d’abord, les équipes de développement de produits ont généralement différentes partie prenantes. De plus, ils se voient rarement pour l’objectif commun. S’ils se rencontrent, ils se retrouvent piégés dans des discussions interminables et désordonnées.

    Deuxièmement, lorsqu’ils sont pris au piège des discussions, ils commencent à subir des changements, des va-et-vient dans la conception et le développement, et bien d’autres choses peuvent se produire.

    Plus important encore, les équipes commencent à ressentir de la frustration, elles perdent leur enthousiasme et leur concentration pendant ce processus.

    Troisièmement, ils commencent parfois à recevoir des commentaires négatifs de la part des premiers utilisateurs. Il peut s’agir de retours d’information importants et d’un changement d’orientation du produit.

    Ainsi, vous pouvez voir qu’il y a beaucoup à perdre pour M. Dupont avec le processus traditionnel. Pensons aussi à la pire des situations. Il avait un budget très limité… et maintenant, il a gaspillé tout ce budget. Par conséquent, soit il doit mettre fin au projet, soit il doit chercher des investisseurs.

    retour sur investissement design sprint

    Disons que M. Dupont engage une équipe de 5 personnes pour lancer son application mobile. Il s’agit donc d’une équipe de 6 personnes au total (dont lui). Considérez que le produit aurait deux ou trois itérations et le développement prendrait 12 mois.

    Il perdrait 12 mois x 6 personnes, soit 72 mois.

    S’il payait 2 500 € pour chaque membre, il gaspillerait 150 000 €. Sans compter toutes les dépenses d’infrastructure, de maintenance, de support, de marketing numérique, etc.

    Et aussi les efforts de 6 personnes pendant 12 mois.

    ROI design sprint

    Dupont aurait épargné tout le temps, l’argent et les efforts perdus ; il n’aurait pas perdu son enthousiasme, sa concentration, sa direction et sa motivation s’il avait choisi d’intégrer le design sprint dans son processus.

    Comment ?

    1. Le Design Sprint rassemble les membres de l’équipe pour réfléchir et travailler sur un objectif spécifique qu’ils jugent important.
    2. La plupart des discussions verbales inutiles et des efforts de stratégie, de réflexion, de conception, etc. entre les étapes de développement et de lancement sont éliminées. Les discussions se déroulent sous forme de contenu et non de bla bla. Donc pas de discussions désordonnées et non structurées au sein des équipes.

    3. C’est limité dans le temps, vu que c’est un processus de 4 ou 5 jours. Vous obtenez ainsi des résultats en quelque sorte immédiats, à la fin de la semaine.

    4. Des actions et des résultats tangibles qui aident toute l’équipe à rester concentrée sur l’objectif.

    5. Il vous permet de tester le potentiel de votre idée sans faire une seule ligne de code. Vous construisez un prototype haute fidélité et le testez avec vos utilisateurs cible.

    6. Il vous donne un aperçu (feedback des testeurs) de vos idées ou de vos solutions. Cela vous aide à décider si une itération de l’idée est nécessaire ou non avant de commencer le développement. Cela signifie que vous réduisez les risques. Vous bénéficié d’une étape sans risque pour faire pivoter vos idées.

    7. Vous commencez à investir votre temps, votre argent et vos efforts pour construire et lancer le produit en toute confiance.

    8. Impressionnez vos parties prenantes, vos investisseurs, vos utilisateurs cible.

    9. Maximisez votre ROI. Si nous regardons le processus traditionnel, il commence avec quelques idées, vous construisez et lancez le produit pour obtenir les feedbacks afin de l’améliorer. Vous venez de voir qu’il faut des mois de temps, d’argent, d’efforts de toute l’équipe. Avec le Design Sprint, vous économisez tout cela.

    Dans notre exemple, M. Dupont aurait fait plus avec 150 000 € et 12 mois s’il avait opté pour le Design Sprint.

    L’exemple que nous avons pris était pour une application mobile, mais vous pouvez le relier à n’importe lequel de vos grands défis liés aux produits, numériques ou non, aux processus, aux services, aux expériences, etc. 

    Je ne dis pas que Design Sprint est une solution à tout. Mais c’est 1000 fois mieux que les silos traditionnels que les organisations et les équipes ont construits.

    Vous devriez utiliser Design Sprints quand…

    • Vous avez un grand projet ou un grand défi à résoudre et vous ne faites que commencer.
    • Ça va prendre beaucoup de temps et d’argent
    • Vous n’avez pas assez de temps pour tester quelque chose d’important
    • Vous vous retrouvez dans des impasses

    • Vous devez recommencer lorsque vous obtenez un échec majeur
    • La motivation est faible
    • Lorsqu’une structure organisationnelle devient un obstacle

    Happy Sprintin’

    L’article original en anglais

    agence design sprint

    Partager cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.