Leçons d’entrepreneuriat données par le leader d’Iron Maiden

Alessandra Culture du Design Leave a Comment

Jeudi matin, 17 janvier, la team KOSMOSS s’est rendue à la Cité Internationale de Lyon pour participer au Congrès “Entreprise du Futur”. A l’occasion de sa 4ème édition, étaient présents près de 4 000 dirigeants d’entreprise, venus pour se rencontrer, échanger sur les bonnes pratiques du digital et sur l’intégration de la transformation numérique au sein de la stratégie.

Bruce Dickinson : leader d’Iron Maiden… mais pas que

Parmi les conférences, une a particulièrement attiré notre attention : celle de Bruce Dickinson, le leader du groupe de rock métal Iron Maiden. Vous ne le saviez peut-être pas, mais l’artiste est aussi un businessman, pilote de ligne et patron de compagnie aérienne.

Petite parenthèse : pour tout vous dire, Bruce Dickinson a déjà été escrimeur (et a concouru au niveau international) et a même fondé une entreprise de matériel d’escrime. Ses talents créatifs lui ont poussé à publier trois bouquins, animer une émission de radio ET écrire le scénario et la musique d’un film. Passionné d’aviation, le rockeur a décidé de devenir pilote de ligne, et après avoir réalisé plus de 4 000 heures de vol, il a créé sa propre compagnie d’aviation. Non satisfait, il a également relancé une compagnie aérienne. D’ailleurs, Bruce a lancé une collection en édition limitée de montres aviateurs. Ah oui… il est aussi le patron d’une marque de bières. Pas besoin de mentionner son rôle de leader d’Iron Maiden, ce groupe mondialement connu qui a vendu plus de 100 millions d’albums.

Son parcours d’entrepreneur nous a vraiment inspiré, nous avons donc compilé les trois leçons à retenir et à appliquer dès maintenant pour développer votre business.  

1. Pour survivre, il faut s’adapter.

Comme l’explique Philippe Silberzahn dans son principe de “Patchwork fou”, leur projet entrepreneurial a évolué suite aux nombreuses interactions. Chaque partie prenante – l’industrie musicale, les fans, les musiciens – a apporté des pièces et contribué au développement de l’entreprise.

Avec l’arrivée des plateformes comme Spotify et Apple Music, Iron Maiden s’est vu face à un grand obstacle. Comment continuer à exister, s’il n’y a plus personne pour acheter des disques ? « Quand la vie vous donne des citrons, faites de la citronnade. » En exploitant les talents de chacun, ils ont pivoté le business model pour continuer à évoluer. Ce qui nous amène à la deuxième leçon…

2. Au-delà de votre produit ou service, proposez une expérience.

Le succès d’Iron Maiden n’est pas seulement dû aux talents des musiciens. A l’image d’une startup, le groupe a intelligement évolué pour perdurer dans son industrie. Si bien qu’au-delà des concerts très énergiques, le groupe a lancé un jeu pour Smartphone, une BD et a fait le buzz avec son propre Boeing 747. Au cas où vous vous demandez, Ed Force One est piloté bien évidemment par Dickinson. Grâce à cet univers créé autour de leur marque et à l’expérience proposée, une communauté de marque s’est naturellement créée.

3. Avoir des clients c’est bien. Avoir des fans c’est mieux.

On estime qu’un nouveau client coûte 5 fois plus cher à acquérir qu’un client actuel. Au-delà de la satisfaction des clients, c’est l’attachement des clients à la marque qui détermine leur fidélité. Par conséquent, l’objectif ultime pour les entreprises devrait être de convertir ses clients en fans. Leur relation affective avec la marque résulte non seulement en fidélité, mais en sa défense et même en sa recommandation. On parle alors de clients-ambassadeurs. Alors que la confiance des consommateurs aux marques ne cesse de baisser, les clients-ambassadeurs ont une influence nettement plus importante que la publicité traditionnelle.

Pour terminer, maintenant que ces grandes leçons sont claires, que diriez vous d’en parler autour d’un café au Chaudron Coworking ? On pourrait vous accompagner à devenir le prochain Bruce Dickinson. A moins que vous préféreriez devenir la future Angèle 😉

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.