Sylvain Vallier

Gardien du Temple

Parlons de votre projet
Image

Mon job

Gardien du temple.
WTF ? Parce que je n’aime pas Président, il en faut un, mais ce n’est pas un job, voici mon job Gardien du temple, Couteau suisse garant de toutes les petites interactions logistiques, facilitant le quotidien de notre team, leur permettant d’être focus sur les livrables de nos clients pour lancer leur nouveaux business.
Je capture ces instants au travers d’un objectif photo telle une tranche de vie entrepreneuriale pour les garder en mémoire.

Date de naissance
29 Novembre 1981, année de la disparition de Georges Brassens
Lieu de naissance
Montélimar
Nationalité
France
Hobby
Cuisine & Bricologie

On a pu me voir dans

FASTT & KURIOUS : Sylvain Vallier, Gardien du Temple
La Kosmoss TV
KOSMOSS LE MANIFESTO 2020
La Kosmoss TV
STORYTELLING & PHOTOGRAPHIE
La Kosmoss TV
VAMMOS.club et le bien-être des salariés
La Kosmoss TV

6 ans avec Kosmoss c’est :

+0
Sprints co-facilités
à destination de tests utilisateur ou de production wordpress / shopify
+0
Photos prises
pour illustrer les projets Kosmoss et ceux de nos clients
+0
Aménagement et gestion de notre lieu totem Le chaudron Coworking

Mes outils au quotidien

Image
2 Appareils Canon 5D M3 et M4 comme les cowboys pour capter les instants
Image
Pour donner vie aux images capturés avec un traiement photo 100% authentique
Image
Un bon tableur pour piloter un projet
Image
Un carnet leuchtturm1917 et un stylo Kaweco

Dans la vraie vie, je suis...

Si j’étais un photographe, je serais un mélange d’Elmut Newton et de Raymond Depardon avec le spirit de VICE.
Si j’étais un cuisinier je serais Denis Escofier croisé à la folie de Ferran Adrià, Paul Pairet et la maitrise de la cuisson au feu de bois de Francis Mallmann.

Je suis un instinctif passionné de cuisine et de photo, un bucheron cultivé. Dans ces deux disciplines j’agis à l’instinct et par générosité. Capter des petits instants rares que nous offre la vie autour d’un bon repas, d’un mijoté, partager des mets aux sources multi culturelles, voici ce qui me nourrit.

Et c’est sans nul doute la raison du pourquoi je suis un entrepreneur, ce qui me fait avancer, me guide par des rencontres, des opportunités, la curiosité de nouvelles destinations.

Pour ne pas oublier qui je suis je me suis fait tatouer les deux avants bras en 2020, tel un samouraï - Merci Duc, Merci Julien.