Pétanque ExPlore : l’esprit pétanque extrême

Hugo Communication et Storytelling Leave a Comment

Immersion en terrain inconnu pour ce deuxième épisode de pétanque ExPlore. Après une première escapade en mode pétanque et pêche, place à un mouvement qui commence à faire parler de lui ! Avez-vous déjà imaginé à quoi ressemblerait la pétanque sans limites ? Jouer n’importe où, à n’importe quelle occasion, par tous les temps ? Concept émergent qui nous vient tout droit de Wallonie, en Belgique, la pétanque extrême est un dérivé “no limit” et un peu déjanté du jeu que tout le monde connaît. Plus qu'une simple variante, la pétanque version extrême est un état d'esprit !

 Le principe de l'extrême pétanque ? Jouer où l’on veut, sur toutes les surfaces possibles (sable, eau, neige, béton, etc.). La seule limite ? Votre imagination ! Libre à vous de lancer une partie au beau milieu d’une rivière, dans une friche industrielle ou au cœur d’une forêt. Tout est possible ! 

Pas besoin d’avoir sous la main un terrain homologué, où le rebond est irréprochable et la trajectoire des boules prévisibles. Le premier endroit venu fera très bien l’affaire ! Le seul usage que l’on s’imposera sera le respect des règles de bases de la pétanque (parties en 13 points, même technique de lancer, deux pieds au sol, etc.). Pour le reste, c’est à vous d’imaginer la suite.

Image
Image
Image

Plus qu’une simple variante de la pétanque traditionnelle, la pétanque extrême est un concept à part entière, une nouvelle façon de redéfinir les codes existants pour libérer le jeu, le rendre plus attractif à un public moins sensible à sa dimension historique et compétitrice. Une approche spontanée qui a déjà séduit un large public à travers l’Europe et le monde, nous y compris ! 

Un véritable art de vivre, la pétanque extrême ! Ce n’est pas Tom Blight, le “président” de l’organisation extrême pétanque qui nous dira le contraire. Pour en savoir plus sur ce qui fait l’essence de ce joyeux mouvement, nous avons directement interrogé Tom : 


Image

Bonjour Tom, Pouvez-vous nous résumer l’histoire du mouvement extrême pétanque ?

“Je dirais que tout à commencé en 2013. Nous jouions entre amis sur une table de air hockey, quand Federico, un de mes amis fan de pétanque, eut l’idée de lancer une partie. N’ayant à disposition comme terrain que mon jardin, nous commençâmes à jouer sur l’herbe, puis nous inventions des mini-jeux : faire rebondir la boule sur une souche, placer le cochonnet dans des endroits improbables et à des distances inhabituelles par rapport au jeu traditionnel. Nous nous sommes vraiment bien amusés, et l’idée de jouer de cette manière, en transgressant les usages nous a beaucoup plu !

Après cette première expérimentation avons continué à jouer de cette manière en testant de nouveaux endroits et en initiant nos proches et notre cercle de connaissances. Nous avons même organisé un faux championnat d’extrême pétanque entre amis en août 2014. 

Il y avait derrière tout ça l’idée de jouer à la pétanque d’une autre manière qui serait plus dans l’air du temps, sans règles strictes. Ce côté très normé du jeu nous déplaisait. Au contraire, jouer à la pétanque extrême était très fun et nous adorions ce côté libre ! La seule limite était notre imagination.

f

De fil en aiguille, j’ai fini par acheter une GoPro pour filmer nos parties. Normalement, la Gopro est utilisée par les personnes qui pratiquent des sports extrêmes, et l’association entre sport extrême et pétanque m’a beaucoup amusé, le nom est venu comme ça. Ensuite, j’ai eu l’idée de poster mes vidéos sur YouTube et à ma plus grande surprise elles ont rencontrées un franc succès ! Personne, moi le premier, ne s'attendait à une telle réaction.


Image
Image

La prochaine étape a naturellement été la création d’une page Facebook extrême pétanque. Au fur et à mesure nous avons reçu de plus en plus de soutien et d’encouragements. Une communauté online se formait, des gens que l’on ne connaissait pas nous ont remercié, nous ont dit que nous leur avions permis de redécouvrir la pétanque et qu’ils adoraient le concept ! 

Après 5 ans d'existence, nous estimons la communauté à plus de 6 millions de joueurs et jusqu’à présent notre page Facebook a reçu des milliers de messages de personnes qui nous demandaient des renseignements, comment trouver des personnes pour jouer, etc. L’engouement autour de l’extrême pétanque a dépassé tout ce qu’on avait pu imaginer au départ.

Image
Image

Par la suite, nous avons dû créer une association à but non-lucratif pour des soucis de responsabilité sur les événements que nous organisions. Nous avons eu l’idée de l’appeler “fédération internationale d’extrême pétanque” en référence à toutes les fédérations et organisations qui régulent ce sport. Adopter un nom aussi formel était une façon d’en rire. Maintenant, on m'appelle président alors que je déteste ça ! 

Nous ne voulons pas générer d’argent avec le concept, nous n’avons pas créé le mouvement pour ça. Les produits dérivés et tout le reste sont venus ensuite, mais c’est parce que c’était une demande de notre communauté ! ”

Définiriez-vous plutôt l’extrême pétanque comme un collectif ? Une discipline à part entière ? Un état d’esprit ?

"À la base, l’extrême pétanque n’était qu’une bonne tranche de rigolade entre amis. Petit à petit, le soutien que l’on a reçu et l’engouement des gens est devenu tel qu’on peut définir la pétanque extrême comme une véritable communauté. En général, je dirais que les pétanqueurs extrêmes aiment utiliser le second degré et ne se prennent pas au sérieux.


Image

Au fur et à mesure, nous nous sommes structurés pour délivrer un message inspirant. L’expression “stay true to yourself” définit bien le mindset de la pétanque extrême, de même que notre slogan “No rules, only balls”. Il résume assez bien notre état d’esprit, ce côté underground et affranchi de toutes les normes."

Pensez-vous que l’Extrême pétanque permet de toucher un public qui n’était pas sensible à la pétanque ?

"J’en suis le premier étonné, mais oui, je le crois. Nous avons été très surpris de l’influence de ce mouvement. Nous recevons très régulièrement des messages de gens qui veulent commencer à jouer et recherchent des partenaires de jeu. Je crois que beaucoup de personnes aiment ce côté no-rules, le fait de jouer à un jeu sans prise de tête." 


Image
Image
Image

Jusqu'où rêvez-vous d’aller avec le concept d'extrême pétanque ? Avez-vous un but/objectif en tête ? 

"En fait, je dirais que nous naviguons à vue ! Nous avons déjà accompli de belles choses. Beaucoup de groupes se sont formés, nous avons organisé des événements, notamment un “vrai” championnat d’extrême pétanque en 2017 à Gand en Belgique. Ce championnat a vraiment été une succession de concours de circonstances favorables. l’opportunité s’est présentée et nous l’avons saisie.


Nous aurions beaucoup aimé en organiser d’autres et exporter le concept à l’étranger, mais à chaque fois nous avons rencontré des problèmes logistiques, financiers et des difficultés dans l’organisation qui ne nous ont pas permis de remettre ça. Il y a aussi la problématique de trouver un lieu vraiment atypique et intéressant pour y disputer une partie mémorable ! 

Nous avons pour projet d’aller rendre visite à notre communauté et aux groupes d’extrême pétanque qui se sont formés un peu partout. Si nous ne pouvons pas organiser un grand évènement où tous les pétanqueurs de l'extrême puissent se réunir pour jouer, alors nous irons à leur rencontre ! Nous avons notamment prévu une rencontre avec le groupe de Saumur en France et avec l’équipe de pétanque extrême Tchèque qui avait remporté le championnat du monde de 2017. 

L’objectif reste avant tout de continuer à évoluer dans l’amitié et la convivialité nous n’avons pas de buts précis " 

Ne reste plus qu'à remercier Tom pour nous avoir éclairé sur l'âme du mouvement pétanque extrême. Dans le prochain article pétanque ExPlore nous reviendrons sur une journée en mode pétanque extrême. À bientôt pour une prochaine exploration autour de l'univers de la pétanque !  

Nos derniers articles
Besoin de bonnes idées ?

Recevez votre dose mensuelle d’inspiration avec notre newsletter

Image
VIDÉASTE ET PRODUCTEUR DE CONTENU

Curieux de nature, je suis passionné par la prise d’images et de vidéos. Ce qui me motive en tant que communicant, c’est de faire passer un message sincère et inspirant au service du storytelling.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.