Pétanque ExPlore : Une journée en mode pétanque extrême !

Hugo Communication et Storytelling Leave a Comment

Une belle et chaude journée d’été, vingt-cinq degrés au thermomètre et un ciel radieux… Pas vraiment le temps idéal pour travailler derrière son écran d’ordinateur, non ? Allez, pour une fois laissons la tentation l’emporter. Pour ce troisième épisode de Pétanque ExPlore, toute la team Kosmoss en voiture, direction l’Ardèche ! 

Une escapade direction l'Ardèche !

Quoi de mieux qu’un endroit préservé comme la campagne ardéchoise pour décompresser et passer un bon moment ? Difficile de trouver mieux dans la région. Ambiance détendue, pas de pollution sonore et grillades au feu de bois préparées par notre cuistot attitré : que demande le peuple ?  

Image
Image
Image
Image

Après ce repas copieux et une sieste salvatrice, c’est au tour d’une partie de pétanque extrême !

Pas forcément accros des terrains de pétanques, mais pratiquants occasionnels et enthousiastes, notre équipe est tombée sous le charme de la pétanque version extrême. Ici, pas d’esprit de compétition mais une autre approche, plus fun et très décontractée. Ça tombe bien, ce spot ardéchois est l’endroit idéal pour lancer une partie… dans la rivière ! Julien et Guillaume sont les premiers à lancer les hostilités :

Image

Mais au fait en quoi la pétanque extrême plaît autant à notre équipe ? C’est une question que j’ai posée aux Kosmossien(e)s qui ont bien voulu interrompre leur partie pour me répondre entre deux mènes :   

Image
Image
Image

Comment as-tu découvert l’EP ?

Sylvain : "Kosmoss accompagne le leader mondial pétanque au quotidien. Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles idées pour donner envie de jouer à la pétanque au plus grand nombre, de 7 à 77 ans. Pour cela nous nous intéressons à toutes les pétanques à la recherche des valeurs de partage et de convivialité qui constituent les fondements de ce jeu. En s'intéressant à ces sujets, nous sommes tombés par hasard sur l’extrême pétanque. Ce mouvement initié par des belges est une réinterprétation des règles pour jouer d’une façon différente. Cette réinterprétation fait tout l’intérêt de la pétanque extrême, elle sort du cadre pour créer quelque chose de différent. Voilà comment j’ai découvert l’extrême pétanque."      

Image

Élise : "C’est la première fois que je joue à l’extrême pétanque ! Je m’attendais à jouer tranquillement sur un terrain en sable aujourd’hui, mais les autres m’ont montré la rivière et ont dit : ça y est, c’est ici notre terrain ! Spontanément je me suis exclamée : “ c’est une rivière, on ne va pas jouer là quand même ! “ et on m’a répondu “ c’est ça l’extrême pétanque !"

Image

Guillaume : "J’ai découvert l’extrême pétanque grâce à Obut avec qui nous collaborons. Nous travaillions sur le catalogue Obut. En échangeant avec les équipes d’Obut, nous avons discuté de l’extrême pétanque, qui était un mouvement émergeant dont nous avions entendu parler et avec qui nous avions des interactions. Ce devait être en 2014. "

Image

Quels aspects du jeu te plaise ? 

Sylvain : "Je trouve que l’EP rend le jeu moins monotone, dans le sens où le terrain n’est jamais le même ! Le hasard rentre toujours en ligne de compte. Je trouve que cela en fait une variante plus ludique. Il est possible de jouer partout, sur tous les terrains. J’adore par-dessus tout  cette dimension “tout terrain” de l’EP. Le rebond des boules est à chaque fois inattendu, c’est ce côté fun qui me plaît particulièrement et en fait un jeu plus convivial encore. Certains puristes, imprégnés par la tradition et les règles de la pétanque traditionnelle peuvent ne pas y adhérer. Pour ma part je trouve que c’est justement cette transgression des règles qui est intéressante. On retrouve toujours des fous rire, beaucoup de convivialité. Bien sûr, l’EP ne doit pas être excluante, on y adhère ou pas !"  

Image
Image
Image

Élise : "Je trouve que c’est beaucoup plus vivant et moins monotone qu’une partie de pétanque traditionnelle. Lors d’une partie de pétanque classique on reste sur le même terrain, plat et sans défaut. Les joueurs les plus entraînés gagnent. Pendant une partie d’extrême pétanque l’environnement entre directement en ligne de compte. Chaque partie est différente, on doit s’adapter au terrain et la trajectoire de la boule est totalement imprévisible, parfois, on ne voit même pas le but ! Le hasard fait partie intégrante du jeu et c’est ce qui fait tout l’intérêt de la pétanque extrême, un débutant peut tout à fait remporter la partie. J’aime aussi le fait qu’il n’y a pas du tout d’esprit de compétition, on joue vraiment pour s’amuser."   

Image

Guillaume : " Je pense qu’on a tous un peu déjà expérimenté l’extrême pétanque. Qui n’a pas déjà essayé de jouer à la pétanque dans un chemin défoncé ou un autre endroit incongru. Je trouve ça génial que le mouvement extrême pétanque ait eu l’idée de formaliser ça. L’extrême réussit à marier des règles traditionnelles pour cadrer le jeu et de se libérer de certains usages comme le terrain, la distance de jeu. Il y a aussi des subtilités très amusantes propre à l’extrême pétanque comme le fait que le but ne soit pas visible par exemple ! Ça rend le tout très fun. " 

Image

Ton meilleur moment d’extrême pétanque ? 

Sylvain : "Je me souviens d’une partie avec le petit-fils du fondateur de la boule Obut et certains employés. C’était un bon moment, une partie inoubliable !"  

Image

Guillaume : "Cette partie en Ardèche était mémorable ! J’ai aussi le souvenir d’une partie disputée à proximité de nos locaux à Saint-Etienne avec des employés de la boule Obut, entre deux séances de travail. C’était une super façon de détendre l’atmosphère et poursuivre le travail à tête reposée." 

Nos derniers articles
Besoin de bonnes idées ?

Recevez votre dose mensuelle d’inspiration avec notre newsletter

Image
vidéaste et producteur de contenu

Curieux de nature, je suis passionné par la prise d’images et de vidéos. Ce qui me motive en tant que communicant, c’est de faire passer un message sincère et inspirant au service du storytelling.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.