Travailler chez KOSMOSS : le bilan après mille jours

Alessandra Témoignages, Témoignages Page Jobs Leave a Comment

 

On l’appelle Roro dans le métier…

Aujourd’hui, il nous racontera son histoire avec KOSMOSS. Ce n’est pas l’histoire des mille et une nuits mais cela pourrait presque l’être, car oui, ça va faire 1000 jours qu’on apprend avec lui et vice-versa 😉

Alessandra : Pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?

Romain : Je m’appelle Romain, j’ai 25 ans et j’ai passé 2 ans et 9 mois chez KOSMOSS. Avant d’intégrer l’équipe j’ai suivi une formation de design industriel. Je voulais avoir un pied dans l’UX design, c’est la raison pour laquelle j’ai choisi un master en management de l’expérience client et de l’innovation. Puis j’ai postulé pour l’alternance chez KOSMOSS.

A : Qu’est-ce que tu as appris chez KOSMOSS ?

R : Je croyais connaître les bases du design produit mais je me suis rendu compte que la réalité est bien différente de ce que l’on apprend à l’école. J’ai dû reprendre les bases du travail de designer : tous les logiciels, la suite Adobe, Rhino 3D, dessiner sur la tablette… Mes collègues m’ont appris énormément de choses !

A : Et humainement parlant ?

L’intégration a été très importante à mon arrivée… Je suis quelqu’un d’introverti. Arrivant chez KOSMOSS, je me suis trouvé dans une nouvelle ville où je ne connaissais personne… Mais la team a tout fait pour que je me sente bien. J’ai du faire un travail sur moi pour m’ouvrir aussi à eux et créer des relations en dehors du travail. 

 
La photographie comme vecteur d'émotions
Obut raconte son histoire à travers la photographie
Stratégie marketing et photographie
storytelling photo
photographie storytelling
 

A : Comment vois-tu ta relation avec tes collègues aujourd’hui ?

R : On a une relation professionnelle mais aussi une relation d’amitié, consolidée dans des moments d’échange hors travail. Je sais que je peux compter sur eux. Je sais qu’ils me supporteront quand cela ne va pas, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel.

Je suis extrêmement reconnaissant pour ça. C’est ce qui m’a permis de passer presque 3 ans dans la plus grande sérénité.

A: En parlant de moments OFF, peux-tu nous en citer quelques souvenirs sympa ?

R: Il y en a tellement ! Depuis le début j’ai fait beaucoup de bricolage avec Sylvain, ce qui a créé en partie notre lien d’amitié.

Puis dans le quotidien il y a tous les apéros et midis, où on peut passer du temps ensemble, faire des blagues, jouer au ping pong…

Il y a aussi la fois où j’ai pris l’appareil photo pour la première fois, pour suivre Julien dans une course à vélo de 170KM. Alors que ce n’était pas du tout prévu à la base ! Cela m’a débloqué la peur de prendre des photos et je suis sûr que je continuerai à en faire plus tard.  

A: Quels projets as-tu plus apprécié ?

R: Encore une fois il y a pas mal de projets sympa où on m’a accordé beaucoup de confiance ! Par exemple le design sprint avec Velecta Paramount, où j’étais responsable de présenter les insights. C’était à la fois flippant et important pour débloquer mes peurs. Bien évidemment je n’étais pas seul car on n’est jamais seuls ici mais c’était une grande responsabilité, je n’avais pas envie de me planter. Toutes les entreprises ne m’auraient pas fait autant confiance. C’était très formateur et c’est grâce à KOSMOSS que j’ai eu cette opportunité. 

Un autre projet énorme était la refonte des boutiques ObutAvec l’équipe, nous avons écouté les attentes des clients et travaillé sur l’âme du lieu afin de respecter ses codes et ses usagers. C’est eux qui décident au final ! C’était très intéressant de donner à tous les publics l’envie d’y aller passer un bon moment.

 
photographie
marketing de contenu
communication visuelle
 
Il y a partout des bons moments. Il y a beaucoup de travail et beaucoup d’amitié.

A: Des moments difficiles ?

R: Comme dans tout dans la vie, il y a eu des hauts et bas. Parfois on a un coup de mou, mais le lendemain c’est reparti parce qu’on discute et on essaie de comprendre ce qui se passe. La team sait très bien gérer cela. Elle est toujours là pour donner un coup de boost, nous redonner l’élan et finalement débloquer les situations. 

A: Qu’est-ce que cela veut dire être en alternance chez KOSMOSS ?

R: Chez KOSMOSS, on a le droit à l’erreur. L’important est de ne la faire qu’une fois. Cela veut dire qu’on a tout à gagner et rien à perdre, mes idées sont peut être bonnes, il faut le dire ! Peu importe si on est en stage ou en alternance… On nous écoute. Je crois que même l’idée la plus « impertinente » est importante car elle permet de relancer le débat.

A: Quel est ton meilleur souvenir ?

Une fois après le travail on a monté le bar du Chaudron avec Sylvain. C’était un super moment et j’était tout fier de mettre ma pierre à l’édifice, concrètement.

Un autre très bon souvenir était de partir à Paris participer au Design Sprint avec L’oréal. Partager des moments avec l’équipe K2 m’a fait prendre conscience de ce qu’il me fallait pour devenir un bon designer.

Il y a partout des bons moments. Il y a beaucoup de travail et beaucoup d’amitié.

A: Comment ta vision du design a évolué en trois ans ?

J’ai appris que la VR a un grand pouvoir d’embarquer les gens, plus que dans les plans en papier. Elle nous permet de persuader, de rebondir, e prendre des décisions.

J’ai appris que le produit est juste un élément parmi d’autres, il y a aussi toute la plateforme de marque qui compte ! 

Et aussi, j’ai appris à travailler main dans la main avec le client, différemment des autres agences. Aujourd’hui cela me paraît fondamental de rencontrer le client pour comprendre vraiment son business, son client. Pour le challenger, l’aider à se demander où il va et comment on le fait. C’est précieux. J’ai appris cela ici.

 
 

Vous avez aimé cet article ? Recevez les articles du blog une fois par mois dans votre boîte mail.

Les dernières news et liens partagés sur le Design et la transformation des entreprises pour vous inspirer à changer les choses #FutureOfWork… C’est par ici !

Promis, on ne vous enverra jamais de spam.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.