Une nouvelle identité visuelle à plus de 400km de distance

Hugo Branding Leave a Comment

Prendre en main la refonte d’une identité visuelle de marque à 400km de distance, un projet que nous avions déjà mené en collaboration avec Bizon, agence parisienne spécialisée dans la performance des marques sur Amazon. Quelque temps après, nous avons recontacté Cédric Oberto, directeur commercial de Bizon, afin qu’il nous fasse part de son expérience en tant que participant actif à ce projet d’une nouvelle identité visuelle pour l’agence. Pourquoi ce mode de fonctionnement a-t-il été privilégié par l’agence parisienne et quels en sont les avantages ?

Le choix d'un projet mené à distance :

Alessandra : Cédric, merci beaucoup de prendre le temps de répondre à nos questions ! Quelle est la situation chez vous depuis le début du confinement, comment vivez-vous cela ? 

Cédric : Le confinement ne change pas tellement de choses pour nous, nous avons l’habitude de travailler avec nos clients à distance. L’impact se ressent dans les budgets, le business au sens large. Il y a moins de livraisons, moins de production. On attend de voir ce qui va se passer dans les prochains jours. Nous ne sommes pas les plus à plaindre, nous avons encore du boulot devant nous. Il y a des opportunités à saisir tout de même, beaucoup de start-ups profitent de ce temps-là pour lancer leurs projets par exemple.

Image

Alessandra : Dans le cadre de votre projet de refonte graphique, pourquoi avez-vous choisi de le mener à distance ? 

Cédric : La distance a surtout été motivée par le choix de l’agence, on a beaucoup apprécié la façon de travailler (de Kosmoss), surtout la méthode qui nous permettait nous, en tant que start-up, de vite délivrer un projet. 

Alessandra : Aviez-vous des a priori sur le fait de mener un tel projet à distance ou est-ce que vous aviez déjà travaillé en remote ? 

Cédric : Nous n’avions pas spécialement d’a priori puisqu’en tant que start-up, Bizon travaille déjà à distance. Nous utilisons déjà des outils collaboratifs pour garder le contact avec nos clients. Certains projets ont besoin d’humain, d’une certaine proximité entre le client et l’agence, et jusqu’à présent le travail en distanciel n’a jamais été un frein.

Image

Alessandra : Avez-vous ressenti le fait que le travail à distance vous permettait de gagner en efficacité et d’économiser des ressources ? 

Cédric : Je pense que le travail à distance permet déjà de bien cadrer le timing des réunions qui ont souvent tendance à déborder. Quand on lance un projet à distance, comme une refonte graphique par exemple, les étapes doivent être bien balisées dès le départ. Cela aide à mieux gérer son temps. Dans ce sens-là, notre projet commun s’est déroulé de manière hyper fluide.

Alessandra : Comment avez-vous vécu les ateliers de cadrage à distance ? 

Cédric Oberto : Les ateliers de cadrage étaient assez importants dans le cadre de notre refonte graphique, ils nous ont aidé à cerner tous les enjeux. Nous nous sommes facilement projetés dans ce qui nous a été présenté. La méthode a été bien expliquée pour que chacun comprenne quelles étaient les grandes étapes du projet, qui s’est déroulé sur dix jours.

Alessandra : Qu’est-ce qui est important pour toi dans un projet mené à distance ?  

Cédric Oberto : Sans hésiter garder des points d’étapes réguliers, ce que le design sprint que nous avons mené nous a permis. Ces points permettent de voir les personnes avec qui on travaille, ce n’est pas parce qu’on est loin qu’il ne faut pas garder une part d’humain et de suivi. 

Image

Le fait d’avoir les bons outils pour effectuer les démonstrations, modifier en temps réel, prendre en compte tous nos ressentis à chaud.... Le processus était assez instantané. 

Avec cette démarche on est beaucoup plus dans la co-construction que si on donnait un brief et qu’on attendait trois semaines pour voir le résultat et ensuite faire traîner le projet en demandant d’apporter des modifications. On a ressenti de l’efficacité et une bonne proximité malgré le fait que l’on ait mené ce projet à plus de 400km de distance ! 

Alessandra : Seriez-vous prêts à refaire l’expérience d’un projet mené à distance ? 

Cédric Oberto : Après notre refonte graphique, nous avions refait appel à Kosmoss pour travailler sur notre communication lors des salons. Pour nous oui, bien sûr, si nous avons besoin de futurs éléments on fera appel à Kosmoss à distance, sans hésiter !

Dispersés au quatre coins de la France, nous sommes plus que jamais disponibles pour accélérer votre projet ! Découvrez comment ici et dans cette vidéo, où nous menons des ateliers de cadrage à distance avec quelques-uns de nos clients : 

Nos derniers articles
Besoin de bonnes idées ?

Recevez votre dose mensuelle d’inspiration avec notre newsletter

Image
VIDÉASTE ET PRODUCTEUR DE CONTENU

Curieux de nature, je suis passionné par la prise d’images et de vidéos. Ce qui me motive en tant que communicant, c’est de faire passer un message sincère et inspirant au service du storytelling.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.